Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2014 2 20 /05 /mai /2014 22:20
"Une histoire sans queue ni tête" au Pulloff Théâtres à Lausanne

Une histoire sans queue ni tête est une pièce adaptée par Pierric Tenthorey du roman de Lawrence Sterne, La vie et les opinions de Tristram Shandy, gentleman, roman anglais en neuf volumes, publié au XVIIIe siècle.

 

Lawrence Sterne s'est inspiré d'Alexander Pope, Johnathan Swift, John Locke, Miguel de Cervantes, François Rabelais... et des Essais de mon cher Michel de Montaigne.

 

La pièce, comme le roman, est faite de digressions autour de la vie de Tristram qui commence dès sa conception, les homonculi étant à l'époque ce que nous appelons aujourd'hui les spermatozoïdes...

 

Les personnages principaux sont le père et la mère, l'oncle Toby, la servante Suzanne et bien sûr Tristram, mais il n'y a qu'un comédien sur scène, muni d'un masque, Pierric Tenthorey... Et c'est la performance d'acteur qu'il faut saluer, parce que, sans pause, le spectacle dure tout de même plus d'une heure et demie.

 

Il faut saluer la performance parce que le texte part dans tous les sens et parce qu'il est truffé d'allusions, plus ou moins subtiles, que le spectateur doit saisir au bond s'il ne veut pas être laissé au bord de la scène et perdre tout le sel de ce texte jaillissant.

 

Pierric Tenthorey ne se contente d'ailleurs pas de parler, en variant les registres suivant les personnages qu'il incarne, mais il joue du violon, il danse et il mime. Et pour ceux qui n'auraient pas compris son mime du premier coup, il fait de temps en temps un retour en arrière en joignant des paroles explicites aux gestes.

 

Cette pièce est d'autant plus théâtrale que Pierric Tenthorey s'adresse directement aux spectateurs, disposés autour de lui, comme dans la meilleure tradition shakespearienne, ce qui est sans doute aussi la meilleure façon de faire participer le public à un spectacle vivant. 

 

Au beau milieu du deuxième acte, qui en comporte trois, Pierric Tenthorey fait saluer par le public l'assistant metteur en scène, Jérôme Giller, le régisseur, Nicolas Mayoraz, et la chargée de production, Jeanne Quatropanni. Comme cela, c'est chose faite. La pièce peut continuer et se terminer par l'entracte...

 

On ne s'ennuie pas tout le long de cette histoire foisonnante, qui est effectivement sans queue ni tête, mais qui n'est pas dénuée d'intérêt du fait des sujets divers et variés, abordés avec malice et tambour battant.

 

Et on rit beaucoup parce que c'est tout simplement... désopilant.

 

Francis Richard

 

Prochaines représentations:

 

Mercredi 21 mai 2014 à 20 heures

Jeudi 22 mai 2014 à 19 heures

Vendredi 23 mai 2014 à 20 heures

Samedi 24 mai 2014 à 19 heures

Dimanche 25 mai 2014 à 18 heures

Mardi 27 mai 2014 à 19 heures

Mercredi 28 mai 2014 à 20 heures

 

Adresse:

 

Pulloff Théâtres

Rue de l'Industrie 10

1005 Lausanne

 

Réservations:

 

tél: 021 311 44 22

ou sur http://www.pulloff.ch/

Partager cet article

Repost 0
Published by Francis Richard - dans Théâtre
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages