Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juillet 2019 3 24 /07 /juillet /2019 22:15
Les choses à faire, d'Antoine Vuille

Les choses à faire, ce sont les objectifs que les protagonistes de ce recueil se donnent pour atteindre les buts qu'ils se sont fixés et dont, en principe, ils ne voudraient pas changer.

 

Dans Débarras provisoire, le but du jeune homme est de séduire Melissa, mais il ne veut pas qu'elle voie dans quel désordre il vit. Il veut lui renvoyer l'image d'un homme ordonné.

 

Aussi classe-t-il ses affaires en trois catégories: celles qu'il veut garder, celles qu'il veut éliminer, celles sur le sort duquel il hésite et qu'en attendant il entasse au milieu du salon.

 

Melissa vient lui rendre visite inopinément alors qu'il n'a pas décidé du sort de toutes ces affaires amoncelées au milieu du salon. De ce débarras provisoire elle n'a cure, mais lui si.

 

Dans Postures, Colin se trouve dans une situation similaire. Il veut séduire Vanille, mais, en même temps, il veut absolument achever préalablement le dessin qu'il a entrepris.

 

Vanille sera de la fête. Il ne peut qu'y aller s'il ne veut pas être marginalisé. Auparavant il achève pourtant son dessin, mais, du coup, il ne va pas prendre l'apéritif avec ses amis.

 

Sur place il ne sait quelle attitude adopter pour se faire remarquer par Vanille: ou faire l'intéressant, ou, au contraire, jouer à l'artiste solitaire pour qui l'art donne son sens au vécu.

 

Dans Ce qui compte, la mère, le beau-père, le fils et la fille se retrouvent tous quatre dans la voiture familiale de retour de la promenade rituelle du samedi à la montagne.

 

Christiane, la mère, est impatiente de rentrer, d'enlever ses habits, de ranger ses affaires et de se doucher. Patrick, le beau-père, conduit sagement et souhaite travailler demain.

 

Martin, le fils, méprise les autres: ses lectures ont changé son regard sur le monde. Lucie, la fille, s'ennuie, sauf sur les réseaux sociaux, aimerait sortir ce soir avec ses copines.

 

Dans L'été d'Amandine, cette dernière tient un journal pendant ses vacances universitaires. Le 20 juin: Me fixer des buts, voilà ce qui me permettra de rentabiliser les vacances.

 

Amandine pourrait découvrir un nouvel endroit. Mais elle a le temps. Le 23 juin: je passe mes journées à lire, à étudier l'espagnol, à me baigner dans le lac et à faire du fitness.

 

Pour plaire à Vincent, elle bouleverse un peu ce programme, auquel elle a ajouté la photo. De casanière et studieuse, elle devient sociable et festive. Mais change-t-elle vraiment?

 

Il est bien de se donner des buts et de se fixer des objectifs pour les atteindre, mais, pour éviter les frustrations, ne faut-il pas qu'ils soient le fruit d'échanges avec les autres?

 

Antoine Vuille, fin observateur de ses semblables, répond à cette interrogation par l'exemple, avec ces quatre nouvelles qui illustrent l'épigraphe signée Bertrand Russell.

 

Francis Richard

 

Les choses à faire, Antoine Vuille, 96 pages, L'Âge d'Homme

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages

Liens