Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 septembre 2019 7 01 /09 /septembre /2019 16:15
L'ombre du Renard, de Nicolas Feuz

Âmes sensibles s'abstenir pourrait être l'avertissement placé en début de ce polar. Car le prologue, qui n'est pourtant qu'un hors-d'oeuvre, met tout de suite dans l'ambiance avec l'émasculation, par un dispositif relié à l'eau de pluie, de Vincent Mariani, qui vient d'être libéré de prison opportunément.

 

L'ombre du Renard est celle du Maréchal Rommel, surnommé le Renard du désertLe 16 septembre 1943, le mythique trésor de ce militaire pro-nazi a disparu. Il aurait été transféré du couvent Saint-Antoine, situé sur les hauteurs de Bastia, sur une barge. Laquelle aurait été coulée par un avion américain.

 

Dans le vieux bourg du Landeron, en Suisse, au bord du lac de Bienne, Radovan Krtic, un vulgaire toxicomane, pris d'un délire démoniaque, se transforme en torche humaine après s'être aspergé de liquide inflammable (du kerdane) et y avoir mis le feu sous les yeux de sa compagne, Monia, alias Tanja Stojkaj.

 

En Corse, l'enquête préliminaire sur la mort de Vincent Mariani est confiée par le procureur de la République, Marc Langlois, à l'adjudant-chef Éric Beaussant, de la section de recherches de Bastia, au grand dam de la juge d'instruction Estelle Faure: l'ordre de la libération a été faxé depuis ses locaux...

 

En Suisse, le procureur Norbert Jemsen et sa greffière Flavie Keller mènent l'enquête sur la mort de Radovan Krtic avec Tanja Stojkaj, inspectrice infiltrée auprès de la victime dans le trafic de méthamphétamines, afin de le démanteler en temps voulu, en collaboration avec ses collègues bernois et fribourgeois.

 

Les deux crimes sont liés au clan Mariani et au trésor de Rommel - six caisses en bois cerclées de fer. L'un des participants au transfert, Peter Fleig, avait conclu en 1948 un marché avec les autorités françaises: il connaissait l'endroit d'immersion, récupérait le trésor et devenait scaphandrier pour la France...

 

Les deux enquêtes vont inévitablement se conjuguer... en Corse. L'affaire compliquée l'est bien davantage que ne le pensent les Suisses. Et il faut tout le talent d'un professionnel comme Nicolas Feuz pour avoir imaginé un tel imbroglio, où les morts se succèdent, et pour le démêler ensuite avec maestria...

 

Francis Richard

 

L'ombre du Renard, Nicolas Feuz, 320 pages, Slatkine & Cie

 

Livres précédents:

Le miroir des âmes Slatkine & Cie (2018)

Eunoto - Les noces de sang TheBookEdition.com (2017)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages

Liens