Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 18:20

Nous apprenions hier par la Tribune de Genève (ici) que la Libye du maître-chanteur, et preneur d'otages, Muammar  Kadhafi (photo ci-contre publiée par la TSR ici), avait retiré en 2008 une grande partie de ses avoirs en Suisse.

Si nous en croyons 20 Minutes (ici), les chiffres sont les suivants :

Les dernières statistiques de la BNS montrent toutefois que les avoirs libyens dans les banques suisses ont passé l'an dernier de 5,748 milliards de francs à 628 millions, soit une baisse de 89% ou de 5,120 milliards. Dans le même temps, les placements fiduciaires ont diminué de 54%, passant 812 à 373 millions. La Libye a donc retiré au total 5,559 milliards de francs des coffres helvétiques.

Les communiqués d'agences de presse dans les médias helvétiques commentent :

La Libye concrétise ses menaces à l'encontre de la Suisse (ATS dans 24 Heures du 28.06.09).

La Libye a manifestement mis à exécution ses menaces de sanctions financières contre la Suisse dans l'affaire Kadhafi
(AP dans TSR Info du 28.06.09).  

Cette nouvelle confirme, s'il en était besoin, que la Suisse ne doit pas discuter avec la Libye de Muammar Kadhafi. Pourtant le DFAE (Département fédéral des affaires étrangères) s'obstine à vouloir organiser une rencontre entre le conseiller fédéral Hans-Rudolf Merz, président de la Confédération, et le dictateur libyen. Selon l'ATS (voir Romandie News ici), le nouveau chargé d'affaires suisse ne peut même pas regagner son poste en Libye... où la Suisse n'a plus de représentant diplomatique depuis des semaines.

Il est évident que la Suisse s'est mal défendue et qu'elle n'a plus d'atouts dans son jeu. Il ne lui reste plus qu'à abandonner ses deux ressortissants, empêchés de quitter la Libye, à leur triste sort, ou à accepter de se coucher devant un sinistre potentat, juché sur son tas de sable ... et enrichi par le pétrole jusqu'à épuisement. 

Il est évidemment chaudement recommandé aux Suisses de ne plus s'approvisionner en carburant dans les stations à l'enseigne libyenne de Tamoil...

Si j'en avais les moyens, je passerais volontiers l'annonce suivante dans la presse financière internationale, pour rendre service, et peut-être justice :

Cherche escroc style Madoff pour gérer fonds Kadhafi. Petit modèle suffirait : 5,6 milliards de francs en jeu seulement (contre 13 milliards de dollars). Si ingénieux, possibilité de passer 20 ans au soleil, puis beaucoup plus à l'ombre, tous frais payés, jusqu'à la fin de ses jours ...

Francis Richard


PS du 9 juillet 2009 :

20 Minutes (version suisse et papier) de ce jour publie l'entrefilet suivant intitulé La Libye escroquée de 544 millions :

NEW YORK. La Libye a investi au moins 500 millions de dollars (544 millions de francs) auprès du financier Allen Stanford. Celui-ci est inculpé aux Etats-Unis pour une escroquerie portant sur 8 milliards de dollars (8,7 milliards de francs). Selon la maîtresse du financier, Andrea Stoelker, entendue par la justice, le chef de la Direction des investissements libyens aurait envisagé d'investir une part encore plus grande des réserves de change du pays auprès d'Allen Stanford.

Moralité : il ne faut jamais remettre à demain etc.

Partager cet article

Repost 0
Published by Francis Richard - dans Suisse
commenter cet article

commentaires

Ben Palmer 01/07/2009 21:09

Récemment, on a bcp parlé de la fuite des capitaux vers la Suisse. Il semblerait donc que même les plus hauts dirigeants de certains pays profitent du secret bancaire et de l'évasion fiscale. Je présume qu'il s'agit de sa fortune personnelle, pour laquelle il a dû travailler dur toute sa vie et qu'il garde pour sa retraite. Par crainte de perdre cet argent lors d'un putsch éventuel dans son pays, il le met à l'abri à un endroit sûr où il aura toujours accès.

Au lieu d'investir cet argent dans son propre pays, ce gentil empereur préfère le faire fructifier pour son propre bénéfice.

Francis Richard 01/07/2009 21:30


L'histoire ne dit pas s'il s'agit de fortune personnelle ou de fortune du pays. Mais comme les dictateurs de cet acabit ont tendance à considérer que les deux se confondent...


Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages