Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 23:05

Comment l'économie croîtLors d'Un colloque à Berne sur le libéralisme en Suisse , organisé par le Cercle Démocratique Lausanne ici et le Liberales Institut ici, les 12 et 13 novembre derniers, mon oeil a été attiré par deux bédés exposées sur le présentoir, à l'entrée de la salle où avaient lieu les conférences :

 

Comment l'économie croît... Pourquoi elle s'effondre

 

Le royaume de Moltz

 

En les feuilletant je me suis aperçu que je connaissais le préfacier et le traducteur de ces deux bédés, qui ne sont qu'une seule et même personne, Valentin Petkantchin. En effet nous nous sommes liés d'amitié lors de la dernière Université d'été de la libre économie, à Aix-en-Provence, en août 2009. Pour ceux qui voudraient faire sa connaissance, il écrit des articles fort intéressants sur le site de l'Institut économique Molinari  ici.

 

L'auteur de ces deux bédés, Irwin Schiff ici, est un véritable personnage, qui a fait de la prison, pour la bonne cause, c'est-à-dire pour ... évasion fiscale. En effet il est le spécialiste de l'Income Tax aux Etats-Unis et a refusé de la payer, ce qui lui a valu quelques années à l'ombre et ne l'a pas le moins du monde calmé. Livres à l'appui il montre que l'Etat américain collecte l'impôt sur le revenu de manière parfaitement illégale. Le titre de son dernier livre, The Federal Mafia , est on ne peut plus évocateur à cet égard.

 

Dans la première bédé, parue en 1985, sous le titre originel  How an Economy Grows and Why It Doesn't, Irwin Schiff, avec la complicité du dessinateur Vic Lockman, nous explique comment l'économie fonctionne.

 

C'est d'une simplicité biblique et rappelle la multiplication des petits poissons opérée par le Christ pour rassasier une foule affamée. Le moteur de la croissance d'une économie est l'épargne. Ce que nos dirigeants prodigues ont complètement oublié, s'ils l'ont jamais su. L'épargne est constituée grâce à des privations. Elle peut être mise de côté, consommée, prêtée, investie ou faire l'objet d'une combinaison de ces quatre options. Il y a en tout cas deux moyens sûrs de dilapider l'épargne : les prêts à la consommation et l'encouragement par l'Etat de prêts à des demandeurs à haut risque. Suivez mon regard en direction des subprimes...

 

Le royaume de MoltzTant que l'Etat se cantonne à rendre la justice économique et sociale et que les électeurs payent pour voter, tout va bien. Cela se gâte quand les élus ne le sont que pour l'argent et le pouvoir. A ce moment-là ils n'ont plus d'autre objectif que de distribuer des faveurs pour gagner des votes. Ces dépenses publiques ne peuvent que croître et entraîner la levée de taxes toujours plus grandes. Quand cela ne suffit plus il ne reste plus qu'à convertir la bonne monnaie en monnaie de singe, avec son corollaire l'inflation, pour que l'économie s'effondre.

 

La seconde bédé, parue en 1980, sous le titre originel The Kingdom of Moltz, est justement un conte qui démonte le phénomène de l'inflation, les dessins étant cette fois d'Andrew Ice.

 

Dans sa préface l'ami Valentin met en garde contre la confusion triviale entre augmentation des prix et inflation :

 

"L'absence d'augmentation des prix à la consommation peut d'abord cacher en réalité une inflation soutenue. C'est le cas notamment dans une économie dynamique où l'innovation et les gains de productivité poussent naturellement les prix à la baisse, au bénéfice des consommateurs. Au lieu d'être à l'origine d'une envolée des prix, l'inflation empêche cette baisse dont les consommateurs auraient pu profiter en son absence.

 

Ensuite il peut exister un décalage entre le moment où l'inflation est créée et celui où elle se diffuse complètement dans l'économie."

 

Ces deux bédés, que je recommande vivement, ont plusieurs vertus : pédagogiques, distrayantes, pleines d'humour et d'allusions à peine voilées à des personnalités politiques et économiques américaines, elles sont de surcroît fort instructives, pour les petits comme pour les grands.

 

Francis Richard

 

Ces deux bédés peuvent être commandées ici sur le site d'economic-education.org    

Partager cet article

Repost 0
Published by Francis Richard - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages