Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2009 7 01 /11 /novembre /2009 17:45

Quand j’ai appris, par Paix Liturgique (ici), que Mgr Aillet, évêque de Bayonne (ici), dirait la messe de la Toussaint selon la forme extraordinaire, à 11 heures, à la Chapelle du Saint Esprit du Braou, à Biarritz, arrivé la veille à Saint Jean-de-Luz depuis Lausanne, je me suis rendu en famille à ce rendez-vous historique.


Au Braou la messe tridentine est célébrée depuis un moment, une fois par mois. C’est en vertu du Motu Proprio Ecclesia Dei du Pape Jean-Paul II, que cette messe a été autorisée par le prédécesseur de Mgr Aillet. Grâce lui soit rendue.


Mgr Aillet est de ces évêques qui obéissent loyalement à la volonté de paix liturgique du Pape Benoît XVI. C’est donc, avec une joie non dissimulée, qu’il a annoncé, avant de prononcer son homélie qu’à partir de dimanche prochain la messe selon la forme extraordinaire serait dite tous les dimanches et fêtes à la Chapelle des Capucins de Bayonne par un tout jeune prêtre, l’abbé Merkens, habilité à dire la messe selon les deux formes, ordinaire et extraordinaire.


A la sortie de la messe j’ai demandé à ce dernier l’adresse de la chapelle et l’horaire de la messe. Je suis donc en mesure d’annoncer que la Chapelle des Capucins se situe avenue de la Légion Tchèque à Bayonne et que la messe dominicale y sera célébrée à 10 heures 30.


Devant une assistance d’une centaine de personnes venues de tout le diocèse et même parfois de plus loin – j’ai entendu une personne dire à l’évêque qu’elle venait de Tarbes avec sa petite famille – Mgr Aillet a prononcé son homélie, coiffé de sa mitre et crosse à la main, dans un grand recueillement ponctué de quelques cris ou gazouillis des nombreux petits enfants présents à cette fête.


Mgr Aillet a rappelé que le baptême nous ouvrait à tous la voie vers la sainteté, qui signifie que nous sommes tous dès lors en la compagnie de Dieu : « Soyez parfait, comme mon Père est parfait ». Les 8 béatitudes qui sont l’évangile du jour sont en quelque sorte un autoportrait du Christ qui nous enseigne cette voie de la sainteté.


Quand nous sommes confrontés à des vicissitudes, à l’imitation du Christ, nous ne devons pas rendre coup pour coup comme les hommes du monde ; nous ne devons pas non plus nous résigner ; nous devons accepter volontiers nos souffrances et les offrir en sacrifice à Dieu. Cette radicalité exigeante est ce qui nous est demandé pour lui complaire et faire partie de cette cohorte de tous les saints dont l’Apocalypse parle dans l’épître du jour et à laquelle nous sommes tous conviés à grossir les rangs. 


Une fois la messe dite, après avoir salué Mgr Aillet et baisé respectueusement son anneau épiscopal, je lui ai demandé si je pouvais le photographier. Jovialement, et sur le ton de la plaisanterie, il m’a dit qu’il n’y voyait pas d’inconvénient à condition de ne pas oublier son bakchich...

Francis Richard

Nous en sommes au

470e jour de privation de liberté pour Max Göldi et Rachid Hamdani, les deux otages suisses en Libye


Partager cet article

Repost 0
Published by Francis Richard - dans Religion
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages