Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 décembre 2010 2 14 /12 /décembre /2010 23:35

BillagLe 7 septembre de cette année j'ai raconté ici ce qu'était Billag, la société qui a le monopole en Suisse du recouvrement de la redevance audiovisuelle jusqu'en 2014 :

 

"Cette filiale à 100% de Swisscom, dont le siège est à Fribourg, a alors obtenu [en 1998] le mandat de la Confédération d'encaisser les redevances radio et télé. Pour récolter quelque 1,3 milliard de francs elle emploie 300 personnes et coûte la bagatelle de 55 millions de francs de frais de fonctionnement [en fait 57 millions] à la collectivité."

 

La plus grosse part du gâteau ici est dévolu à la SSR - 1'153 millions sur 1'270 millions -, c'est-à-dire aux télévisions et radios publiques. Le seul fait de posséder un appareil de réception - ordinateurs compris - vous condamne à payer la redevance audiovisuelle, que les programmes publics vous plaisent ou non, que vous allumiez votre appareil ou non. Le principal est que votre appareil soit en bon état de marche. C'est ce qu'on appelle la liberté de choix, puisqu'on est libre de ne pas regarder mais qu'on n'est pas libre de ne pas payer.

 

Dans mon article du 7 septembre 2010, je faisais écho à cette information incroyable ici : au cours des trois dernières années 67 millions de francs de la redevance n'ont pas trouvé preneurs, la loi étant tellement bien faite qu'ils ne pouvaient pas être attribués à des télévisions et radios privés selon les critères retenus. La proprortion est énorme puisque chaque année 50 millions de francs sont récoltés en leur faveur. Pas question pour autant de diminuer la redevance audiovisuelle. On trouvera bien moyen de dépenser ces fichus 67 millions d'une manière ou d'une autre. Fouchtra !

 

Le 13 octobre 2010, l'OFCOM, l'Office fédéral de la communication, annonce ici [d'où vient la photo] qu'à partir de 2011 la redevance audiovisuelle, qui représente la bagatelle de 462 francs par an, une des plus élevées d'Europe, sinon la plus élevée, environ 347 € au cours actuel, sera désormais perçue une seule fois par an au lieu de tous les trois mois. Pourquoi ? Je vous le donne en mille Emile, comme dirait Coluche : pour économiser 9 à 10 millions de francs... en coûts d'impression et d'envoi, en frais de paiement.

 

Il faut savoir, à titre comparatif, que l'OFCOM perçoit 4 millions de francs sur la redevance audiovisuelle pour "la surveillance de l'organe d'encaissement, pour le règlement des procédures de recours contre les décisions de l'organe d'encaissement et pour la poursuite des resquilleurs". En somme qu'il est lui aussi intéressé par ce fromage qui fait vivre décidément beaucoup de monde...

 

Comme un certain nombre de redevables auront du mal à payer en une fois, il leur est proposé de continuer à payer tous les trois mois, moyennant une surtaxe de 2 francs par facture, ce qui portera la redevance annuelle à 470 francs, soit une hause déguisée de 1,7%... Si, par hypothèse, les 3 millions de redevables actuels choisissaient cette solution, certes les économies de 9 à 10 millions de francs ne seraient pas réalisées mais il tomberait 24 millions de plus dans l'escarcelle de Billag... 

 

Il est vraisemblable que cette bonne nouvelle, quand la mise en place de la facture annuelle sera effective, n'enchantera pas les redevables. Billag s'attend donc à un afflux de questions. Traduisez : à un afflux de récriminations. Pour y faire face l'organe d'encaissement a décidé de doubler le nombre des collaborateurs de son centre d'appel ici. De 70 actuellement ils passeront à 140. Ce qui représentera un surcoût de 3 à 4 millions de francs pour en économiser hypothétiquement 9 à 10.

 

Vous savez ce que cela me rappelle ? Le sophisme de la vitre cassée, dénoncé par Frédéric Bastiat, dans son livre Ce qu'on voit et ce qu'on ne voit pas ici ...

 

A tout prendre, ne serait-il pas plus simple de supprimer purement et simplement la redevance comme le suggère Pascal Décaillet ici  et laisser au consommateur la liberté d'écouter et de regarder ce que bon lui semble ?

 

Francis Richard

Partager cet article

Repost 0
Published by Francis Richard - dans Suisse
commenter cet article

commentaires

bugme 16/01/2011 18:05



Ne pas payer Billag :

Si vous avez seulement internet et pas de télé, vous n'êtes pas obligé de payer Billag.

En effet, il est clairement indiqué que vous n'êtes pas obligé de payer la redevance TV si vous n'avez un accès PAYANT TV sur internet (genre swisscom TV).

Relisez les conditions de paiement http://www.billag.ch/web/fr/fragen_und_antworten/geraet.html



Francis Richard 16/01/2011 20:18



Ce que vous dites est incomplet. Au lien que vous indiquez on peut lire qu'est assujetti :


 



le ménage [qui] a conclu un abonnement payant pour la réception de programmes de télévision ou s'est enregistré chez un fournisseur qui offre un accès
gratuit à des programmes de télévision.



 


Je me trouve dans ce dernier cas...



Claude 15/12/2010 09:44



Pendant les 4 années que je viens de passer en Suisse, j'ai trouvé que le prix à payer pour la TV et la radio était très élevé si l'on ajoute encore les taxes dues au fournisseur de téléréseau
installé dans l'immeuble. En plus, mais c'est une appréciation personnelle, je trouvais les programmes de la TSR et de la radio romande plutôt affligeants donc j'évitais de les écouter ou
regarder.


Mais réjouissons-nous, il y aura bientôt des taxes décidées à Cancun pour "protéger le climat", on n'a donc pas fini avec les ponctions  arbitraires et obligatoires. Pour le moment, on
"caille" !!!



Francis Richard 15/12/2010 09:51



J'ai entendu dire que c'était un effet collatéral du réchauffement...



MARTIN DESMARETZ de MAILLEBOIS 15/12/2010 08:53



Tout à fait pertinent.


De plus l'étude de F BASTIAT me rappelle fichtrement les miennes sur le fameux "PASSIF SOCIAL". Jamais comptabilisé aux bilans des entreprises ou de l'Etat ou ses collectivités subsidiaires.
Dailleurs l'Etat n'est même pas capable de dire combien et pourquoi il a versé quoi durant 40 ans à ses fonctionnaires. Ce fameux passif social, que personne ne voit annule et même plonge en
faillite certaine potentielle n'importe qui sous une gestion socialiste des choses. Bien sûr qu'il faut supprimer la redevande audiovisuelle mais aussi TOUS les IMPOTS ! En effet, l'impôt n'est
dû au Roi qu'en cas de guerre ou depuis la Révolution pour contribuer aux dépenses de force publique. Parce que je suis gentil, je dis en plus à un minimum minimorum d'administration. Mais le
fait de tondre les gens pour faire des dépenses que d'eux-mêmes ils n'auraient jamais consenties, p.e. subventions aux associations, journaux, télés, radios, marchés ou arènes... a un nom :
l'esclavage ! Il faut absolument laisser aux gens le soin de dépenser comme bon leur semble le fruit de leurs labeurs et épargnes. La richesse recommencera à augmenter NETTE, alors qu'elle
diminue NETTE du fait du système actuel qui vole et redistribue à son gré à lui.



Francis Richard 15/12/2010 09:50



Malheureusement il y a encore loin de la coupe aux lèvres...



Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages