Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2010 2 31 /08 /août /2010 09:10

Pham Minh HoangLe 13 août 2010 un professeur de mathématiques de l’Ecole Supérieure Polytechnique de Saigon est arrêté. Il s’appelle Pham Minh Hoang. Il a 55 ans. Il est marié à Le Thi Kieu Oanh, 46 ans. Ils ont une petite fille, Tram Anh, qui vient tout juste d’avoir 6 ans [la photo du professeur avec sa fille provient d’ici].

 

Pham Minh Hoang est parti faire ses études en France en 1973, avec le ferme espoir de revenir un jour au pays pour y enseigner. Resté en France, après ses études, il y enseigne et se dévoue à la communauté vietnamienne qui y réside au travers d’activités sociales et culturelles.

 

A la fin des années 90 il rend visite à ses parents et se rend compte des difficultés aussi bien matérielles qu’intellectuelles auxquelles sont confrontés les étudiants vietnamiens. Il décide d’abandonner le confort auquel il est parvenu en France pour rentrer définitivement au Vietnam où il enseigne depuis plus de 10 ans maintenant.

 

Pham Minh Hoang est revenu au Vietnam parce qu’il aime foncièrement son pays. Il est préoccupé – on l’a vu – par les questions d’éducation de la jeunesse,  mais aussi par les problèmes de corruption et de pollution de l’environnement, qui y sévissent, et qui le rongent.

 

Pourquoi a-t-il été arrêté le 13 août 2010 ? Parce qu’il aurait enfreint l’article 79 du Code pénal vietnamien. Or  l'article 79 réprime ceux qui mènent des activités, qui fondent ou qui rejoignent des organisations, visant à renverser le gouvernement du peuple. Les contrevenants encourent des peines de 12 à 20 ans de prisonla détention à perpétuité, voire la peine capitale, et leurs complices des peines de 5 à 15 ans de prison.

 

S’il a enfreint l’article 79, Pham Minh Hoang est donc un grand criminel. Qu’a-t-il donc commis de grave pour encourir de telles peines de prison, voire la peine de mort ? Il a, horresco referens, signé … des pétitions, l’une demandant l’arrêt du projet d’exploitation de la bauxite sur les hauts plateaux, l’autre s’opposant à la cession à la Chine des archipels Paracels et Spratlys, respectivement Hoang Sa et Truong Sa pour les Vietnamiens.

 

Pourquoi le professeur Pham est-il opposé à l’exploitation de la bauxite sur les hauts plateaux ? On sait que par électrolyse la bauxite peut être transformée en aluminium. Mais il y a au moins un écueil et une conséquence néfaste. Cette opération nécessite beaucoup d’énergie électrique et le Vietnam souffre déjà de pénurie. Cette opération produit un déchet, la boue rouge, qui détruit toute végétation, donc toutes cultures.

 

Quels seraient les clients de l’aluminium vietnamien ? Les Chinois…

 

Pourquoi le professeur Pham est-il opposé à la cession à la Chine des archipels vietnamiens ? Parce que ces archipels sont vietnamiens depuis des siècles. En vertu de quoi les Chinois les revendiquent-ils ? Pour obtenir leur soutien, en 1958, le premier ministre du Nord Vietnam communiste de l’époque, Pham Van Dong, dans un courrier diplomatique daté du 14 septembre, a approuvé la récente déclaration de son homologue chinois Zou En Lai, dans laquelle ce dernier affirmait que la Mer de Chine était un lac intérieur chinois.

 

A l’époque les archipels Paracels et Spratlys, selon les accords de Genève, sont du ressort du Sud Vietnam, puisqu’ils se trouvent au-dessous du 17ème parallèle. Pham Van Dong dispose donc alors de territoires qui n’appartiennent pas à son pays. Ce courrier diplomatique n’engage donc pas le Vietnam d’aujourd’hui. En tout cas les Vietnamiens se souviennent que, le 19 janvier 1974, 53 marins et soldats vietnamiens ont perdu la vie lors de l’attaque par la Chine de l’archipel des Paracels qu’ils défendaient.

 

Qui seraient les bénéficiaires des ressources en pétrole et gaz que renfermeraient ces deux archipels ? Les Chinois…

 

Comme on le voit le crime qu’a commis le professeur Pham est très grave. En signant deux pétitions il a souligné la trahison des autorités vietnamiennes communistes, qui préfèrent se maintenir au pouvoir à l’aide de leurs alliés chinois que de défendre les intérêts de leur pays.

 

Francis Richard

Partager cet article

Repost 0
Published by Francis Richard - dans Vietnam
commenter cet article

commentaires

MARTIN DESMARETZ de MAILLEBOIS 31/08/2010 10:28



Décidément ce gouvernement est arriéré et devrait prendre des leçons en France où l'on n'arrête pas les signataires de pétitions mais où on les contrôlent ensuite de très près : tél, fax, mms,
sms, internet etc...!



Francis Richard 31/08/2010 16:10



Là-bas arrêter l'un n'empêche pas de contrôler les autres...



Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages