Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 décembre 2020 4 17 /12 /décembre /2020 19:00
Esquilles, de Nuria Manzur-Wirth

Esquille, nom féminin:

. Petit fragment osseux provenant d'une fracture, le plus souvent complexe.

. Petit éclat de bois.

(Larousse)

 

Si Nuria Manzur-Wirth a choisi ce mot pour en faire un titre pluriel, c'est parce que, pour elle, la langue française est l'os de nos noms  et qu'elle a besoin, pour l'apprivoiser (ce n'est pas sa langue maternelle mais celle de sa fille) de la mettre en petits morceaux pour mieux recomposer un accès inouï au monde.

 

Ces esquilles sont de voix et de souffle:

 

DE MA MÉMOIRE

avec ton nom

           entre cristaux

il se perdit,

          le premier phonème

          le souffle

 

et la voix qui pouvait te prononcer

aveugla en saphirs

les alvéoles de lumière

 

de ma parole

 

 

Ces esquilles sont anatomie du souffle:

 

TRAJET OSSEUX DU SOUFFLE

L'

ossature

du rythme respiratoire

et,        encore,       la

structure        haubanée       du rachis

doit

concilier                deux              impératifs

mécaniques                                         contradictoires

rigidité et souplesse

                                 

 

Ces esquilles sont anatomie comparée:

 

étends ta main contre ma bouche inspire

estende a tua maõ contra mina boca et respira,

et sens comme je respire contre    elle,

e sente commo respiro contra ela,

et sans que je ne dise rien    sens-la

et sem que eu nada diga,

la trémule touchée colonne d'air

sente a trémula, tocada coluna de ar

espoir de la spore

a sorvo e sporo

gorgée à gorgée    multiple    diaspore

ò

 

Dans ce recueil, la poète explore le terroir des mots et dessine avec eux des formes et des sons, qu'il revient au lecteur de parcourir. Elle lui dit: vous êtes libre

 

de sauter       comme dans une marelle

d'une ligne à l'autre

d'un texte à l'autre

 

sans avertir personne de votre choix

sans devoir obéir à n'importe quelle

raison colonisatrice raison

d'ordre du terroir

 

Alors le lecteur de langue française doit accueillir avec bonheur cette liberté qui lui est donnée s'il veut à son tour redécouvrir sa propre langue sous les aspects singuliers que lui révèle celle qui a l'expérience d'une grande diversité de cultures.

 

Francis Richard

 

Esquilles, Nuria Manzur-Wirth, 80 pages, Éditions de l'Aire (à paraître)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages

Liens