Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 août 2019 5 02 /08 /août /2019 19:00
J'ai vu le loup, le renard et la belette..., d'Alphonse Layaz

Les siens avaient péri dans un pogrom et depuis lors, il empruntait les chemins qui ne mènent nulle part, là où personne ne l'attendait.

 

Colin Zurich l'Ancien met toutefois un terme à son errance de Juif en choisissant un port d'attache, Lessoc, commune fribourgeoise, et en embrassant la foi chrétienne sans en mesurer l'étendue.

 

A partir de là, Colin Zurich le Jeune, né en 1950, échafaude toute une série d'aventures, sur fond du cours de l'Histoire, des historiettes qui seraient advenues à son ancêtre, le bien nommé Colin Zurich l'Ancien.

 

L'ensemble de ces aventures constituent un conte historique se déroulant au XVIe siècle. Elles sont illustrées de plaisante façon par Claudio Fedrigo qui a aiguisé ses crayons pour l'occasion.

 

Dans ces aventures il est question de guerre qui n'a pas lieu, comme celle Troie, d'amours gentiment polissonnes, d'irrévérences envers les religions, de chansons comme celle du titre.

 

Dans ce conte du XVIe siècle, le récit ne démontre pas, il parle de lui-même et suit au fond la recommandation d'un certain moine nommé François Rabelais: Mieux est de ris que de larmes écrire.

 

Les anachronismes y sont des clins d'oeil au lecteur. Le propos de l'auteur se veut intemporel et ce dernier y choisit la dérision pour mieux se faire entendre, pour mieux détendre le lecteur.

 

Si J'ai vu le loup, le renard et la belette est une chanson qui est peut-être d'époque, ce n'est évidemment pas le cas de La Madelon, de Viens poupoule ou encore du Temps des cerises...

 

Autre exemple: évoquant la ville de Châtel-Saint-Denis, l'auteur ne sait finalement à quel Saint Denis se vouer et propose le docteur extatique, (allusion à Saint Thomas, le docteur angélique?):

 

Extatiques, rue St-Denis, les âmes se pâmaient au giron de beautés infernales, à la recherche du paradis terrestre.

 

Autres exemples:

 

Son premier acheteur était Paul Morand...

 

Voudrais-tu d'une Rousse goulue, d'une Noire charbonnière ou d'une Blonde Bardot?

 

Mais les enfants m'appellent Charlot: je nage dans mes habits, la tristesse allonge ma figure, je marche à dix heures dix.

 

L'oeil de Georges brillait quand Margot dégrafait son corsage...

 

S'il n'y avait ces anachronismes, on serait tenté de dire cependant, que plutôt que d'un conte venu du XVIe siècle, il s'agirait d'un conte comme d'aucuns en écrivirent au siècle des Lumières.

 

Francis Richard

 

J'ai vu le loup, le renard et la belette..., Alphonse Layaz, 120 pages, L'Aire

 

Livre précédent:

La passagère et soixante autres petits faits divers (2015)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages

Liens