Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 novembre 2020 6 21 /11 /novembre /2020 23:55
Nuits blanches en Oklahoma, Collectif

Ce volume comprend cinq textes qui ont pour contrainte imposée de comprendre une heure et un lieu, à l'approche d'Halloween, en Oklahoma (Midwest): D'étranges événements se produisent toutes les nuits à 3h11 dans une maison plus qu'inquiétante.

 

Les éditions Okama se sont donné pour ligne de publier des romans qui relèvent du fantastique et de la fantasy. Ces cinq novellas appartiennent à ces deux genres littéraires. Le surnaturel et le magique font ensemble irruption dans leur réalité.

 

Lolvé Tillmannns, dans Oklahoma's ghosts, situe son intrigue dans une vieille bicoque en rénovation, au milieu de nulle part, qui doit accueillir en résidence trois écrivains, histoire de détourner l'attention sur les réelles activités des O, les propriétaires.

 

La bicoque n'est pas prête. En attendant, les écrivains, Max, un Italien, Pierre, un Français, et Becca, une Suissesse, sont installés dans un motel. Ted, le réceptionniste, leur apprend que O Farm, est hantée par un esprit indien: ils ne devraient pas y aller.

 

La dernière personne qui s'est intéressée à O Farm est une journaliste indienne, Asha, mais, au retour, elle est morte toute seule, brûlée dans sa voiture... Finalement seule Becca reste dans la maison et fait d'étranges rencontres la nuit d'Halloween à 3h11...

 

Les Passeurs de Nicolas Feuz commence sur la célèbre Route 66 qui relie Chicago à Santa Monica. Leur voiture partie dans le décor après voir évité un camion, les Jouval, Daniel et Florence, et leur fille, Malika, blessée à la tête, se trouvent isolés de tout.

 

Ils traversaient l'Oklahoma. Ils aperçoivent une habitation et empruntent le sentier qui y mène. C'est une ferme délabrée de type Red Barn. Ils y sont accueillis par un jeune militaire, un Amérindien et un faux prêtre qui leur promettent de s'occuper d'eux.

 

Les trois hommes les installent dans une chambre inconfortable et sont vraisemblablement allés dormir dans la grange. À 3h11, Malika, qui s'est levée pour aller boire de l'eau, est témoin d'une scène qui la pétrifie sans qu'elle puisse en avertir ses parents...

 

Dans La fille aux yeux de perle de David Ruiz Martin, quatre ados, Josh, Sonny, Owen, et Pearl, la petite soeur de Josh, prennent la route à vélo. Josh a eu l'idée de cette escapade, avec pour but de passer les trois jours d'Halloween dans une maison hantée.

 

Un père y aurait tué sa femme et ses cinq enfants ou une maladie satanique y aurait pris sa source. Mais, pour Josh, cette maison serait la demeure du légendaire Jack-o'-Lantern, mort le jour d'Halloween et se manifestant chaque année cette nuit-là à 3h11.

 

Les quatre entrent dans la maison hantée par effraction. Attirés par du bruit à l'extérieur, ils remarquent une lumière à l'étage, retournent à l'intérieur et découvrent Molly dans une pièce qu'ils n'avaient pas découverte et dans laquelle elle a été oubliée...

 

Dans Le gros fantôme qui écoutait du Schubert de Catherine Rolland, Gabriel n'est pas très content que sa mère l'ait envoyé dans ce trou perdu d'Oklahoma, la veille d'Halloween, le privant de sa fête préférée et de la compagnie de ses copains de New-York.

 

Il parcourt ledit trou à vélo. Mais sa récolte est maigre: quatre bonbons. Il avise une maison en piètre état, mais frappe tout de même à la porte. Une femme âgée lui ouvre et lui propose de boire une orangeade en attendant que ses biscuits soient cuits.

 

Meredith, sa petite-fille, la lui apporte et arrive à convaincre Granny de garder la nuit Gabriel. À qui elle confie un secret: Je crois qu'il y a un fantôme dans la grange. Bien qu'elle prenne de la camomille pour dormir, elle l'entend à 3h11 presque chaque nuit...

 

James Ronwell, le protagoniste de Sandra Morier, est un jeune entrepreneur de trente-deux ans. Il achète à bas prix des maisons où un événement tragique s'est produit, ce qui est dissuasif pour les potentiels acheteurs, puis les revend après les avoir remises en état.

 

Il acquiert ainsi aux enchères le domaine Whitman, dans la forêt d'Ouichita. Personne ne veut l'accompagner jusqu'à cette maison maudite, où d'aucuns, nombreux dit-on, ont disparu et où des squatters ont été chassés par des phénomènes étranges et effrayants.

 

James s'y rend cependant. À l'intérieur, il remarque une horloge dont le type est rarissime. Après en avoir découvert la clef sur la cheminée, il la remet en marche et a la surprise de l'entendre sonner alors que son cadran indique 3h11. Il vient d'enclencher un processus...

 

Ce qui est imposé aux cinq auteurs des Nuits blanches en Oklahoma, une maison plus qu'inquiétante et l'heure de 3h11 (les numérologues sont intarissables sur ce genre de chiffres) n'est guère contraignant: c'est comme répondre à une question ouverte.   

 

Encore faut-il que ces auteurs, avec une telle contrainte imposée, aient une imagination débordante. Le lecteur peut être rassuré: aucun d'entre eux n'en manque et chacun, avec son style, avec ses fantasmes, peut en retour susciter en lui des rêves improbables.   

 

Francis Richard

 

Nuits blanches en Oklahoma, Colletif, 240 pages, Okama

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages

Liens