Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 16:15

Trois-blogueurs-vietnamiens.jpgSi j'étais blogueur vietnamien, pourrais-je critiquer le Conseil fédéral quand il s'attaque à un droit de l'homme tel que le secret bancaire?

 

Si j'étais blogueur vietnamien, pourrais-je critiquer le Conseil fédéral quand il se soumet aux desiderata d'un pays étranger tel que les Etats-Unis?

 

Si j'étais blogueur vietnamien, pourrais-je m'insurger contre l'expropriation des terres envisagée par d'aucuns pour construire des logements sociaux?

 

Si j'étais blogueur vietnamien, pourrais-je défendre ma religion et, au premier chef, le pape parce que, sorti de son contexte, ce qu'il dit est tourné en dérision et qu'il est attaqué ad hominem?

 

Si j'étais blogueur vietnamien, pourrais-je assumer seul ce que j'écris, sans crainte de représailles contre mes proches?

 

Si j'étais blogueur vietnamien, pourrais-je fustiger les privilégiés de l'Etat-providence, qui devrait d'ailleurs s'appeler l'Etat-calamité?

 

Si j'étais blogueur vietnamien, pourrais-je ne pas adhérer à un parti politique pour conserver ma totale indépendance d'esprit et de parole?

 

Si j'étais blogueur vietnamien, pourrais-je être sûr que le moindre de mes faits et gestes ne porte pas en lui-même ma propre condamnation?

 

Je ne pourrais rien faire de tout cela. Parce qu'au Vietnam il y a un article merveilleux, l'article 88 du code pénal, qui prévoit de punir la liberté d'expression sous toutes ses formes.

 

L'article 88 réprime la propagande contre la République socialiste du Vietnam. Autrement dit ceux qui font de la propagande contre l'administration du peuple, la diffament ou déforment la vérité sur elle; ceux qui font de la guerre psychologique ou répandent de fausses nouvelles pour semer la confusion dans le peuple; ceux qui fabriquent, conservent, font circuler des documents ou des articles culturels dont le contenu est dirigé contre la République socialiste du Vietnam. Les contrevenants encourent des peines de 3 à 20 ans de prison.

 

L'interprétation de cet article est très large. C'est cela qui en fait une merveille juridique à la disposition du pouvoir totalitaire vietnamien.

 

Cinq blogueurs vietnamiens ont ainsi, récemment, été condamnés à des peines de prison en vertu de cet article ad hoc.

 

Le blogueur Dinh Dang Dinh a été condamné le 8 août 2012 à 6 ans de prison, le blogueur Le Thanh Tung, militant au sein du Bloc 8406 (mouvement pro-démocratique né sur Internet le 8 avril 2006) a été condamné le 11 août 2012 à 5 ans de prison.

 

Le 24 septembre 2012, le blogueur Nguyen Van Hai a été condamné à 12 ans de prison, la blogueuse Ta Phong Tan a été condamnée à 10 ans (sa mère s'est immolée par le feu) et le blogueur Phan Thanh Hai, seul à plaider coupable, n'a été condamné qu'à 4 ans de prison...[leur photo à tous trois illustre cet article et provient d'ici]

 

A cette aune-là je devrais être condamné en France à la peine maximum de 20 ans, ne serait-ce que pour avoir décrit par anticipation, sur lesobservateurs.ch, il y a cinq mois jour pour jour, l'avenir radieux, qui se concrétise de plus en plus, que promet le règne de François II, président français.

 

Qu'ont donc fait ces malheureux pour mériter tant de réclusion? Sur leurs blogs, ils ont critiqué le pouvoir communiste, ses atteintes aux droits de l'homme, particulièrement ses détentions illégales et ses parodies de justice, sa sounission à la Chine, ses expropriations de terres de paysans pour construire des complexes touristiques de luxe, ses persécutions contre les catholiques et les bouddhistes, son parti unique qui est le sésame pour les postes intéressants et à responsabilités.

 

Bref, ils se sont exprimés librement comme il est ou devrait être possible de le faire dans une démocratie véritable. Ils ont eu tort. La preuve par l'emprisonnement. Ils ont détruit la confiance du peuple en l'Etat: quelle horreur!

 

De plus ce régime communiste, l'un des derniers de son genre à sévir sur la planète avec Cuba, la Chine ou la Corée du Nord, s'en est pris à des proches de deux des trois blogueurs condamnés le 24 septembre: la femme de Nguyen Van Hai et la soeur de Ta Phong Tan. Le 16 septembre 2012 elles ont été arrêtées et maltraitées, ainsi qu'un prêtre, le père Anton Le Ngoc Thanh, pour avoir provoqué un accident de circulation en se déplaçant à pied (sic).

 

Dans les prisons du Vietnam croupissent au moins 5 journalistes et 19 net-citoyens. Ce qui vaut à ce beau pays de figurer au troisième rang après la Chine et l'Iran pour la détention de blogueurs et de cyberdissidents...

 

Francis Richard

 

Publication commune avec lesobservateurs.ch

Partager cet article

Repost 0
Published by Francis Richard - dans Vietnam
commenter cet article

commentaires

Catoneo 07/10/2012 23:34


Il est encore en France des nostalgiques de ces régimes infects dans les rouages de l'Etat, heureusement minoritaires mais très protégés.


Par contre, la parole n'est réellement libre ici tant que vous pourrez faire face aux frais d'avocat dans les assignations que ne manqueront pas de déclencher les ligues morales du prêt-à-penser
si vous contrevenez à la doxa acceptable, du moins si votre notoriété dépasse le périmètre d'une modeste vanité.

Francis Richard 08/10/2012 22:13



Je sais. La liberté d'expression est toute relative en France, surtout depuis qu'elle est limitée par des lois qui prescrivent ce qu'il faut penser et ce qu'il est permis de dire.



Thierry Jallas 06/10/2012 23:42


Excellent article, qui sort des sentiers battus et nous invite à penser à ceux qui, loin de nous, souffrent encore plus que nous du manque de liberté. Bravo !

Francis Richard 08/10/2012 22:11



Merci Thierry ! Tes lectures scrupuleuses me sont très précieuses !



MARTIN DESMARETZ de MAILLEBOIS 06/10/2012 18:10


La France reste admise comme "démocratique" sous la pression mondiale du communisme dont elle reste à la fois la mère reconnue de tous les régimes totalitaires depuis 1917 (Bolchevique, Kemaliste
et Fasciste allié au Nazi)) et leur pilier permanent aux nombreux "mérites" comme l'aide au FLN, le sabotage de nos armes sous le Front Populaire et Jaurès, pendant les guerres d'Indochine et
d'Algérie, la transformation en victoires des communistes de nos victoires de DIEN BIEN PHU et d'Alger par les "accords" de Paris et d'Evian... La France soit-disant "Patrie des Droits de l'Homme
et toujours chantre de la LIBRE EXPRESSION soit-disant garantie à tous, où la Loi est la même pour tous soit quelle protège soit quelle punisse a inscrite dans son Code Pénal l'article 433-5 en
vertu duquel si vous dites que ce regime pseudo-républicain est totalitaire et génocidaire, vous êtes poursuivi soit-disant pour l'avoir dit, osé dire à un fonctionnaire, sous le faux prétexte de
"Outrage à fonctionnaire" et vous risquez 6 mois de prison ferme, 7.500 Euros d'amende et la privation à vie de vos droits civiques, civils et de famille (Art 433-5-22) ! C'est ce qui m'arrive à
moi-même !!! Et ceci dans une lettre RAR. Je suis en Appel à Pau. Mes deux QPC parfaitement fondées ont été refusées de transmission au prétexte que ces pseudos "Cours de Justices" de Mont de
Marsan et de Pau en Appel ont carrément tenté de répondre à la question à la place du destinataire le Conseil Constitutionnel ! Ces Cours se sont rendues coupables de dénis de Justice et bâclent
le travail en espérant que je ne dirai rien si la condamnation est légère. La Cour d'Appel s'est même demandée pourquoi je faisais appel d'une condamnation aussi légère de 150 eruos plus 250
euros "seulement" !? J'ai répondu que c'était injuste et violait tous les textes, traités, Constitution ! Je repasse à l'abattoir le 29 NOVEMBRE prochain, 4 jours après mon anniversaire de 66
ans... Alors, la France c'est quoi ? Sinon un VIETNAM qui ne dit pas son nom pour mieux soutenir tous les VIETNAMS de la Terre !? ET personne ne m'aide... Sauf FCDC ... Qu'attendent donc les amis
de ces Vietnamiens pour les faire évader, pour tuer les monstres qui gouvernent et les complices comme les résistants pendant la guerre !? Il faut se battre !

Francis Richard 08/10/2012 22:09



Si la liberté d'expression n'est pas complètement garantie en France, il n'y a pas de comparaison possible avec ce qui se passe au Vietnam.


 


Il y a eu des mouvements de guerrilla armés au Vietnam. Ils ont tous été écrasés... et anéantis.



Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages