Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mai 2019 4 30 /05 /mai /2019 17:00
La Fête, de Blaise Hofmann

La Fête, c'est la Fête des Vignerons, organisée sur la place du Marché de Vevey par la Confrérie des Vignerons depuis 1797. Confrérie qui existe depuis au moins 1647... et a pour devise: Ora et labora.

 

Les fêtes suivantes portent les millésimes 1819, 1833, 1851, 1865, 1889, 1905, 1929, 1955, 1977 et 1999. C'est-à-dire grosso modo une fête par génération, à chaque fois une année impaire.

 

La prochaine fête commence dans quarante-huit jours et se déroulera du 18 juillet au 11 août 2019. La direction du spectacle en a été confiée à Daniele Finzi Pasca, auteur entre autres de Blanc sur blanc.

 

En juillet 2014, Blaise Hofmann est pressenti pour être un des deux librettistes, avec Stéphane Blok. Il doit surtout être assez fort pour tenir tête à Daniele Finzi Pasca. En fait il résistera, à sa manière:

 

Je ferai entendre ma voix par les mots du livret, par ce livre aussi.

 

Les fondements de la Fête, rappelés par l'Abbé-Président de la Confrérie, François Margot, sont: une célébration de la terre, du cycle des saisons et du travail de la vigne. En aucun cas, un hommage au vin.

 

Dans son livre Blaise Hofmann parle très librement et fait pénétrer le lecteur dans les coulisses de la Fête des Vignerons, comme le précise d'ailleurs le bandeau qui accompagne l'ouvrage.

 

Ce sont les coulisses actuelles et précédentes. Le lecteur apprend ainsi que toutes les fêtes, depuis 1889, sont bénéficiaires et que la dernière a fait un bénéfice de plus de 4.15 millions de francs:

 

La Confrérie compte sur cette somme pour vivre pendant une vingtaine d'années, assurer ses frais de fonctionnement, ceux du Musée, distribuer tous les trois ans des récompenses à hauteur de 100 000 francs aux vignerons tâcherons primés, et assumer les frais de préparation de la Fête suivante.

 

A propos des sus-dites récompenses, le lecteur apprend ce qu'est un vigneron tâcheron: "un ouvrier indépendant", un métier à mi-chemin entre l'employé viticole et le vigneron propriétaire:

- il est rémunéré à la tâche

- il est intéressé à la récolte

- il engage son personnel

- il possède ses machines

- il gère seul son exploitation

 

Mais:

- il ne possède pas sa terre

- souvent il ne vend pas son vin

 

Le lecteur apprend bien d'autres choses et c'est très instructif, qu'il participe ou non à la Fête, parce qu'elles ont trait à un événement hors du commun, ce à beaucoup de points de vue.

 

Pour sa part, si Blaise Hofmann s'est acharné à donner tout ce qu'il pouvait donner en dépit du cadre de collaboration qui lui était imposé, c'est parce que la Fête était trop importante pour lui:

 

Intimement, elle réconcilie mes origines terriennes et mon métier d'écrivain. Artistiquement, elle réalise ce vieux rêve de rassembler deux cultures antagonistes: l'art et le folklore, les cultures professionnelles et amateurs, élitaires et populaires. Socialement, elle est un pont entre la campagne où je suis né et la ville dans laquelle j'ai passé mes quinze dernières années.

 

Il ajoute: C'est une passerelle entre les siècles, un voyage au coeur de notre "suissitude", un magnifique générateur de liens sociaux...

 

Francis Richard

 

La Fête, Blaise Hofmann, 272 pages, Zoé

 

Livre précédent:

Monde animal, éditions d'autre part (2016)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages

Liens