Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 mai 2020 7 10 /05 /mai /2020 17:45
Table pour trois à New-York, de Elie Bernheim

Fou amoureux, j'ai épousé Norah, d'origine israélienne, à la beauté enivrante, aux cheveux blonds dorés et au sourire ensorceleur. Je l'ai rencontrée lors d'un dîner chez des amis et l'ai ensuite invitée dans mon restaurant. Un risotto à la trévise, gorgonzola et poire dévoré, elle ne m'a plus jamais quitté.

 

Gabriel Stern, bientôt quarante ans, a tout pour être heureux. Lui et Norah, trente-sept ans, sont les parents de deux amours, Leah et Joshua. Ils sont tous deux des êtres d'exception. S'il est chef étoilé à Paris, elle est concertiste de renommée internationale.

 

Pourtant Gabriel ne dit pas tout à sa femme. Par exemple, il ne lui explique pas pourquoi, subitement, il a décidé d'ouvrir un restaurant à New-York, où, certes, orphelin à douze ans, il a été élevé par son oncle Charles, le frère de son oncle, et sa tante Rachel.

 

A Paris, il a une belle sous-cheffe, Alicia Brickman, qui est follement éprise de lui et qui a accepté d'être à ses côtés à New-York. Après ce qu'un soir Gabriel lui a dit, elle le presse de dire la vérité à sa femme, qui ne peut rester indéfiniment dans l'ignorance.

 

Gabriel s'est confié à Charles, qui est bouleversé par ce qu'il lui a appris. Seule Norah ne sait pas, mais elle sent que Gabriel n'est plus tout à fait le même. De plus, un jour, elle le voit sortir d'un immeuble de Saint-Germain-des-Prés accompagné d'Alicia...

 

Pendant tout le roman, qui se passe à Paris puis à New-York, à l'été et à l'automne 2017, le secret que détiennent Charles et Alicia est presque bien gardé. Presque, parce que Elie Bernheim sème des indices discrets qui lèvent peu à peu des coins du voile.    

 

Cette Table pour trois à New-York réserve donc des surprises. Si les récits de repas donnent l'eau à la bouche, le suspense est finement entretenu par l'auteur via les états d'âme des trois convives, Gabriel, Norah et Alicia, et de Charles, l'ombre tutélaire. 

 

Francis Richard

 

Table pour trois à New-York, Elie Bernheim, 296 pages, Slatkine (sortie le 11 mai 2020)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages

Liens