Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2011 4 14 /04 /avril /2011 20:50

Eglise de ThibervilleConnaissez-vous l'entreprise de démolition Nourrichard ? Non ? Voyons, rappelez-vous, Nourrichard, c'est le nom de l'évêque d'Evreux, qui a eu la peau de l'abbé Francis Michel, l'ancien curé de Thiberville, et a démoli vite fait, mal fait, son oeuvre pastorale d'un quart de siècle.

Thiberville ? C'est cette paroisse d'un diocèse en pleine déroute qui, naguère, il y a quelques semaines seulement, en était encore le fleuron, avec ses 14 clochers, ses messes bondées et ses nombreux sacrements administrés aux petits comme aux grands enfants de Dieu, le contre-exemple évidemment à ne surtout pas suivre...

 

Car cette réussite lumineuse faisait de l'ombre aux autres paroisses diocésaines désertées par les fidèles, regroupées administrativement tant mal que bien. Il fallait que cela cesse. Il fallait qu'aucune paroisse du diocèse ne dépasse les autres dans la médiocrité ordinaire.

 

Vous comprenez, le curé de Thiberville était encore un vrai curé, comme on en fait de moins en moins, portant soutane, disant la messe tourné avec ses fidèles vers le Seigneur : insupportables cette humilité et ce respect envers Dieu !

De plus la messe y était célébrée dans les deux formes, ordinaire et extraordinaire, depuis 15 ans, c'est-à-dire plus de dix ans avant que ne s'exprime explicitement à ce sujet la volonté réconciliatrice du Saint Père : intolérable cette co-existence pacifique des deux rites !

Après le rejet de trois recours par Rome, après plus d'un an de résistance contre son évêque, l'abbé Francis Michel a dit sa dernière messe à Thiberville le 20 février 2011.

Le 5 mars 2011, j'écrivais sur ce blog :

"Maintenant l'ordre règne à Thiberville, comme on disait que l'ordre régnait à Budapest ou à Prague, après leurs insurrections. Il n'y a plus de curé à demeure. Bientôt il n'y aura plus de fidèles du tout, alors que naguère, de ce point de vue, la paroisse était exemplaire. La forme l'a emporté sur le fond, la loi épiscopale sur la vie paroissiale, l'organisation bureaucratique sur la foi qui soulève les montagnes."

Aujourd'hui il n'y a effectivement quasiment plus de fidèles à Thiberville [la photo du présentoir vide de l'église Saint Taurin provient d'ici]. Les messes en semaine ont disparu. Des trois messes du dimanche il n'en reste plus qu'une, à horaire variable [voir ici], suivie par quelques rares fidèles. La troisième, celle de 17 heures, qui était dite sous la forme extraordinaire devant une assistance de 100 à 150 personnes a été supprimée, faute d'officiant capable de la célébrer selon ce rite.

Etait-ce vraiment ce à quoi Mgr Christian Nourrichard voulait aboutir ? Dieu seul le sait.

 

Le Seigneur ne nous a-t-il pas dit de reconnaître l'arbre aux fruits ? Les fruits sont indéniablement amers.

 

Il faut donc prier pour l'âme de cet évêque qui devra bien rendre des comptes un jour devant le Créateur pour avoir dispersé le troupeau qui lui était confié.

Francis Richard

Le site de Soutien à l'Abbé Michel est ici

 

Articles précédents :

 

Destituer le curé de Thiberville ne suffit pas à Mgr Nourrichard du 5 mars 2011

L'oukase de Mgr Nourrichard contre l'abbé Francis Michel, curé de Thiberville du 22 janvier 2011

Le recours sur le fond de l'abbé Francis Michel accepté par Rome du 24 juillet 2010

Mgr Nourrichard devrait écouter: à Thiberville la vox populi c'est la vox Dei du 7 juillet 2010

Mgr Nourrichard veut toujours disloquer la paroisse de l'abbé Michel du 15 avril 2010

Affaire abbé Francis Michel: le script du 3 janvier à Thiberville du 3 février 2010

L'abbé Francis Michel, curé de Thiberville, et qui entend le rester du 18 janvier 2010

Partager cet article

Repost 0
Published by Francis Richard - dans Religion
commenter cet article

commentaires

Un catholique romain 02/05/2011 17:38



Une conclusion partielle peut être trpuvée chez Saint Thomas d'Aquin, glose de la Catena aurea, Évangile de Saint Mathieu, chapitre 5, verset 13 :



Lorsque ceux qui sont placés à la tête des autres viennent à faillir,


ils ne sont bons qu’à être jetés dehors et privés du pouvoir d’enseigner.



Un catholique romain 01/05/2011 22:16



Le blogdes fidèles de Thiberville fait le point des entretiens et des possibilités de sortie de la situation calamiteuse.


http://thiberville-soutien-abbe-michel.hautetfort.com/archive/2011/05/01/les-discussions-steriles-entremgr-nourrichard-et-les-fideles.html


Un résumé complète celui ci-dessus de F. Richard


Le constat suivant a alors été fait:


- il n'y a plus de messe en semaine alors qu'il y avait la messe quotidienne


- il n'y a plus que 2 messe le dimanche alors qu'il y en avait 3


- il n'y a plus d'enfants de choeur à la messe le dimanche


- il n'y a plus d'enfants de Marie


- il n'y a plus que 30 personnes à la messe de 10 heures et une dizaine à la messe de 11h15 alors qu'environ 500 personnes assistaient à la messe le
dimanche


- il n'y a plus de frères de charité présents


- les fêtes, comme la St Joseph, n'ont pas été fêtées


- les 1er vendredi et samedi du mois ne sont plus annoncés et honorés


- la messe dans la forme extraordinaire du rite romain n'est plus assurée


- le catéchisme n'est plus suivi que par un quart des enfants inscrits au début de l'anné scolaire et l'âme des enfants est troublée


En conclusion, l'œuvre de 25 années de sacerdoce de l'abbé Michel, aidé de nombreux laïcs, a été détruite.



Francis Richard 01/05/2011 22:47



Un vrai désastre !



Un catholique romain 20/04/2011 19:37



Je souscris entièrement à votre phrase :


«Était-ce vraiment ce à quoi Mgr Christian Nourrichard voulait aboutir ? Dieu seul le sait.»


Toutefois je prétends et je crois avec ma faible raison qu'un dirigeant, un évêque le dirigeant premier et unique dans son
diocèse, qui impose une décision doit assumer ses conséquences.


Bien plus, le simple bon sens conduit l'auteur d'une décision calamiteuse à faire machine arrière toute le plus vite possible. C'est encore plus vrai pour qui n'a en bouche que le "vivre ensemble".


Évidemment, le dirigeant ne doit pas être aveuglé par des a priori, des motivations personnelles ou une idéologie
destructrice.



Francis Richard 20/04/2011 21:31



Là je suis pleinement en accord avec vous.



sebastix 15/04/2011 22:48



Bonsoir,


Cette triste histoire me fait penser à une chanson de Serge Lama, je Vous Salue Marie...



Je crois en Dieu Hélas plus du tout en ses prêtres
Il s'est glissé chez eux des Judas et des traîtres
Un vent d'Est a soufflé, glacial, qui dénature
Leurs sermons inspirés par la nomenclature
Et s'ils lèvent encore leurs mains jointes au ciel
Le CAPITAL de Marx est leur nouveau missel !



Je vous salue Marie
Pleine de grâce
Que Votre Nom soit sanctifié
Je vous salue Marie
Oui mais de grâce
De vos prêtres il faut vous méfier !


De vos prêtres ou de Monseigneur ...









Plus paroles: http://www.parolesmania.com/paroles_serge_lama_49696/paroles_je_vous_salut_marie_868727.html
Tout sur Serge Lama: http://www.musictory.fr/musique/Serge+Lama




Francis Richard 16/04/2011 07:21



Serge Lama a chanté là une chanson terrible...


 


J'en mets les paroles en hypertexte :


 


http://www.parolesmania.com/paroles_serge_lama_49696/paroles_je_vous_salut_marie_868727.html


 


Toutefois il n'y a rien de nouveau sous le soleil. L'Eglise parfaite est faite d'hommes qui ne le sont pas...


 


Il ne faut pas oublier par exemple le rôle de l'évêque Cauchon dans le procès de sainte Jeanne d'Arc...



LMDM 15/04/2011 16:35



Je pense que c'était bien le but épiscopal du Sieur NOURRICHARD. En effet, la réunion à Paris par GUEANT des "Cultes" de France qui organise la vie de groupe des différentes "religions", ne
pouvait pas voir une paroisse catholique dans toute sa lumineuse réalité sociale et religieuse. Car si de telles initiatives proliféraient, les autres pseudos "cultes", inexistant par exemple
dans l'Islam, apparaîtraient pour ce qu'ils sont : des hérésies ou des manipulations grossières ! Et toute la politique maçonnique tomberait à l'eau. Le petit NOURRICHARD, serviteur de la FM, a
fait son travail de démolition de l'Eglise Catholique, seule véritable religion. Le nivellement par le bas est la politique obligatoire du socialisme maçonnique s'il veut dicter les choses comme
il le veut au plan mondial.



Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages