Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 mars 2018 7 11 /03 /mars /2018 21:00
Le maître du Talmud, d'Éliette Abécassis

Les livres du Talmud représentent la somme de toutes les opinions contraires des rabbins qui, pendant toute leur vie cherchèrent la vérité sans la trouver, de commentaire en commentaire de commentaire, à l'infini, de siècle en siècle, de millénaire en millénaire.

 

Le Talmud? Ce n'est pas un livre, c'est un ensemble d'écrits, qui envisagent les lois à partir d'un questionnement contradictoire, énigmatique, parfois mystérieux, souvent incompréhensible ou abscons, qui donne naissance à l'étude.

 

Il y a deux Talmud, celui de Jérusalem, celui de Babylone. Il est ici question du deuxième. Qui s'est élaboré et s'élabore à partir du code des lois défini par la Mishna: 613 commandements à respecter, à envisager, à commenter...

 

Le narrateur s'appelle Éliezer Cohen. Il est étudiant à la maison d'études du Maître du Talmud, Rabbi Yéhiel de Paris, auquel le roi a attribué le titre très honorifique de sire Vives de Meaux, Vives étant la traduction de Yéhiel, "que Dieu vive"...

 

L'histoire qu'il raconte se passe en 1240 de l'ère chrétienne, en l'an 5000 du calendrier juif, sous le règne de Louis IX, le bon roi Louis. Elle commence par la découverte d'un nouveau-né, mort égorgé, dans la rue de la juiverie Saint-Bon.

 

L'enfant n'est pas circoncis, il n'est donc pas juif. La rumeur enfle: ce meurtre d'un enfant chrétien ne peut être qu'un crime rituel fait par les juifs. Sire Vives demande à Éliezer de mener l'enquête, car la communauté juive est en danger.

 

Aussi bien chez les chrétiens que chez les juifs, il y a des dogmatiques, qui s'en tiennent à la lettre plutôt qu'à l'esprit de la Bible pour les uns, de la Torah pour les autres, et ne supportent pas que la religion puisse être soumise à la pensée.

 

Sire Vives, après qu'un de ses disciples, Samuel, est tué, la veille de chabbat, lors d'une expédition punitive d'étudiants chrétiens en colère, fanatisés, prononce, entre autres, ces paroles de sagesse le lendemain de ce jour sinistre:   

 

La religion devient violente lorsque ses adeptes pensent détenir son sens ultime, c'est-à-dire l'interprétation du texte divin révélé par Dieu à Moïse, et lorsqu'ils annoncent que leur compréhension du texte est la seule possible...

 

Le roman historique d'Éliette Abécassis est l'occasion pour elle de faire connaître, ou mieux connaître, le judaïsme. C'est en effet toujours la méconnaissance des autres et de leurs différences qui engendre la haine des uns à leur égard...

 

Le lecteur apprend ainsi ce que sont les pharisiens, les sadducéens ou les esséniens, ce qui différencie les talmudistes, notamment les tossafistes, des karaïtes. Ces subtilités de la religion juive l'aident à mieux en comprendre les adeptes.

 

L'intrigue est tout aussi subtile, et pleine de rebondissements, jusqu'à la fin, surprenante. Elle montre à l'envi, comme dans la vraie vie, que les actes que commettent les hommes peuvent être aussi complexes que les pensées qui les ont dictés...

 

Francis Richard

 

Le maître du Talmud, Éliette Abécassis, 368 pages, Albin Michel

 

Livres précédents d'Éliette Abécassis chez Flammarion:

Philothérapie (2016)

L'ombre du Golem (2017)

 

Livres précédents chez Albin Michel:

Et te voici permise à tout homme (2011)

Le palimpseste d'Archimède (2013)

Alyah (2015) 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Paul KAYL 24/11/2020 20:21

Merci pour cette présentation aussi sympathique qu'éclairante et donc utile! PK

Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages

Liens