Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 19:00
Arrêtés le 15 juillet 2008, à juste titre, pour les sévices qu'ils ont infligés à leurs deux domestiques [photos ci-contre et ci-dessous provenant du site Intérêt Général ici], puis relâchés sous caution au bout de 48 heures, Hannibal Kadhafi et sa femme Aline ont demandé à Papa Muammar, dès leur retour sur le sol libyen, d'arrêter des ressortissants helvétiques en guise de représailles.

Comme Muammar est un bon père, aussitôt demandé, aussitôt fait. La Libye est un état de droit ... du plus fort, au seul profit du gang Kadhafi. Le 19 juillet 2009 deux citoyens suisses sans défense sont donc jetés dans les geôles libyennes sous le prétexte fallacieux qu'ils ne sont pas en règle avec la législation du pays sur l'immigration. Personne n'est dupe qu'il s'agit d'une basse vengeance. Dans d'autres pays une telle infraction à la législation migratoire se traduirait au pire par une mesure d'expulsion.

Relâchés à leur tour sous caution dix jours plus tard, les deux otages suisses ont l'insigne honneur de ne pas avoir le droit de quitter le sol sacré libyen et n'ont pas d'autre choix, par mesure de sécurité, que de se réfugier à l'ambassade suisse de Tripoli pendant plus d'un an. Le 25 septembre 2009, après la fructueuse rencontre, à l'ONU, entre le président de la Confédération, Hans-Rudolf Merz, et le Führer libyen, Muammar Kadhafi, et à la faveur d'un contrôle médical, ils sont emmenés vers une destination inconnue, sans doute pour les soigner d'être suisses.

Depuis leur arrestation arbitraire en juillet 2008 - dans la plus pure tradition des régimes totalitaires et népotiques - les domestiques molestés ont été dédommagés par la Libye, les poursuites contre leurs persécuteurs ont été abandonnées par le procureur de Genève, les capitaux libyens ont quitté la Suisse, les relations commerciales entre les deux pays ont été réduites à une peau de chagrin, le président de la Confédération a présenté ses excuses à la Libye - J’exprime mes excuses au peuple libyen pour l’arrestation injuste (1) de diplomates libyens par la police de Genève - et a signé un accord le 20 août dernier qui prévoyait que les relations entre la Libye et la Suisse seraient régularisées sous 60 jours, un avion a été envoyé le 25 août chercher les otages et est revenu avec ... leurs bagages.

Le délai de 60 jours a maintenant expiré depuis deux jours et, comme soeur Anne, nous n'avons rien vu venir. Un avion a même été envoyé là-bas dimanche dernier pour voir les choses de plus près. Il est revenu le lendemain, ce qui n'étonne personne ici, sans les otages (ici) et l'on ne sait toujours pas quel sort leur a été réservé. La femme de l'un d'entre eux n'a pas de nouvelles de son mari depuis le traquenard qui lui a été tendu le 25 septembre dernier et s'inquiète sérieusement sur son sort (ici). Aujourd'hui le Conseil fédéral, représenté par Hans-Rudolf Merz et Micheline Calmy-Rey, a tenu une conférence de presse pour ... ne rien dire sur la nouvelle stratégie qu'il va adopter face au gang Kadhafi qui tient la Libye en coupe réglée (ici), qui a "kidnappé" les deux Suisses et violé les Conventions de Vienne sur les relations consulaires:

Le problème n'est pas en Suisse, le problème est en Libye.

Dans ce contexte Blondesen écrit en toutes lettres sur son blog (ici) ce que beaucoup pensent désormais tout bas:

Nous, le Peuple suisse, nous avons aussi la possibilité de faire pression: en acceptant l'initiative contre les minarets et en disant au monde entier que c'est notamment à cause de gens comme Kadhafi que nous n'en voulons pas chez nous. 

Puisque la TSR refuse d'indiquer depuis quand les otages sont empêchés de quitter la Libye (ici) je suggère que tous les médias libres, à chaque nouvelle publication, rappelle ce décompte des jours que la pleutrerie de la radio "nationale" lui interdit de mentionner.

Nous en sommes au

460e jour de privation de liberté pour Max Göldi et Rachid Hamdani  

Francis Richard  

(1) L'internaute peut juger - au vu des photos des sévices - si l'arrestation des "diplomates" libyens par filiation (voir mon article L'affaire Hannibal Kadhafi ou l'immunité diplomatique par filiation ) était injuste ou non. Ces sévices étaient décrits en ces termes par Valéry Duby dans Le Matin du 18 juillet 2008 :

La jeune femme, engagée à Dubaï  il y a un peu plus d’un mois, porte encore les traces des sévices subis sous son œil gauche. Un coup de poing de monsieur suivi d’un coup de cintre de madame pendant leur séjour genevois.


Le Marocain soulève son T-shirt pour montrer les traces d’un coup de couteau sur la poitrine et de ceinturon dans le dos. Probablement de plus vieilles blessures. 

L'article de Valéry Duby n'existe plus sur le site du Matin...

Rappel des précédents articles sur l'affaire Kadhafi :

Retour sur la 64e session de l'ONU et le bras de fer Kadhafi-Merz du 01.10.09
Affaire Kadhafi: où l'on découvre qu'Hans-Rudolf Merz ne sait pas lire... du 08.09.09
Affaire Kadhafi : en attendant le retour des deux otages. du 27.08.09
Affaire Kadhafi : C'est la honte ! Hans-Rudolf Merz a fini par se coucher du 20.08.09
La prise d'otages en Iran comme en Libye est une politique de dictature du 11.08.09
Affaire Kadhafi : avant de franchir les 2 derniers millimètres du 23.07.09
Cherche escroc style Madoff pour gérer fonds Kadhafi du 29.06.09
L'affaire Hannibal Kadhafi ou l'immunité diplomatique par filiation du 24.04.09
Kadhafi réclame 300'000 francs à la Suisse pour jouer au Père Noël  du 24.12.08
Affaire Kadhafi : pour Muammar il est urgent d'attendre des excuses  du 9.10.08
Affaire Kadhafi : Muammar a tout son temps et il le prendra  du 13.08.08
Affaire Kadhafi : trompe-l'oeil du parallèle entre Libye et Suisse du 31.07.08
Affaire Kadhafi : baisser son pantalon en étant dans son bon droit du 29.07.08
L'emploi chez les Kadhafi c'est sévices compris du 25.07.08


L'internaute peut écouter sur le site de Radio Silence ( ici ) mon émission sur le même thème. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Francis Richard - dans International
commenter cet article

commentaires

Catoneo 23/10/2009 13:20


Négocier avec un psychothymique sévère comme le colonel Kadhafi participe de la pornographie diplomatique. Ces bédouins, bardés d'honneur et de fierté, n'ont de parole que jusqu'à minuit, comme
Cendrillon. Aujourd'hui n'est pas hier.


Francis Richard 23/10/2009 17:12



Autre explication : les Suisses, hormis quelque 50'000 musulmans naturalisés, sont tous des infidèles. Comme disait ce bon Monsieur Pasqua, les promesses de bédouins comme les
Kadhafi n'engagent que les infidèles à qui ils les font ... C'est beau la dhimmitude !



Présentation

  • : Le blog de Francis Richard
  • : Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
  • Contact

Profil

  • Francis Richard
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.
  • De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.

Références

Recherche

Pages